Dans un article paru dans Le Quotidien, l’équipementier STAS présente l’ajout de sa nouvelle gamme d’équipements industriels à sa production avec le lancement d’une machine à brasquer, un outil innovateur dans plusieurs alumineries du monde entier. La nouvelle machine à brasquer créée avec l’aide du Fonds AP-60 a nécessité trois ans de travail et a fait l’objet de bancs d’essai pour une cuve AP-60 de Rio Tinto Alcan, puis a été ramenée aux dimensions d’une cuve AP-40 à l’Usine Grande Baie où elle a été mise en opérations pendant deux jours.

Potentiel de marché

L’ingénieur en charge du projet, M. Giovanni Pucella, mentionne que le marché pour cette nouvelle machine s’annonce intéressant puisque le parc mondial de machines à brasquer se fait vieillissant dans les alumineries. De plus, il n’existe qu’un seul autre concurrent sur la planète.

En savoir plus :

Lire l’article dans Le Quotidien