Produire, transformer, exporter : Philippe Couillard lance la première stratégie québécoise de développement de l’aluminium

Le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, accompagné du ministre de l’Économie, de l’Innovation et des Exportations, Jacques Daoust, et de l’adjoint parlementaire du premier ministre pour la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean et député de Dubuc, Serge Simard, a annoncé vendredi dernier à Chicoutimi la mise en place de la Stratégie québécoise de développement de l’aluminium pour favoriser la croissance de cette filière industrielle au Québec et son rayonnement à l’international.

Les objectifs consistent à doubler la transformation d’aluminium au Québec d’ici 2025, à soutenir les équipementiers et les fournisseurs spécialisés sur les marchés d’exportation, et à consolider la position du Québec parmi les plus importants producteurs d’aluminium primaire au monde.

Le gouvernement du Québec investira 32,5 millions de dollars, au cours des trois premières années, pour mettre en œuvre cette stratégie. Celle-ci se déploiera sur un horizon de dix ans (2015-2025) selon trois axes d’intervention :

  1. mettre en place un environnement favorable à la transformation de l’aluminium;
  2. renforcer l’ensemble de la filière québécoise;
  3. et assurer la compétitivité des entreprises de la filière.

La Stratégie québécoise de développement de l’aluminium vise à ce que le Québec soit reconnu mondialement pour l’expertise et le caractère innovateur de l’ensemble de sa chaîne de valeur, dont les transformateurs, les équipementiers et les fournisseurs spécialisés, ainsi que pour son rôle de chef de file en production d’aluminium primaire à faible empreinte carbone.

En conférence de presse, des représentants du ministère ont expliqué que la stratégie repose sur la mise en place d’un environnement favorable à la transformation de l’aluminium par exemple en facilitant l’accès du métal aux transformateurs en mettant à contribution Albecour, une branche d’Investissement Québec, ou en améliorant les pratiques d’achat et de vente de métal des transformateurs. L’accélération du développement des projets de transformation au Saguenay-Lac-Saint-Jean figure à cet axe avec une enveloppe de 750 000$. Une grosse partie de la stratégie repose sur l’appui aux projets d’investissement avec la bonification du programme Essor pourvue d’une enveloppe supplémentaire de 14 M$.

Dans l’axe de renforcement de la filière québécoise qui comprend des mesures d’un total de 6,2 M$, une somme de 1,5 M$ sera disponible en appui aux initiatives d’accès à l’exportation, dont le projet Export-Équipementier, qui comprend six équipementiers de la région ciblant les marchés du golfe persique. L’aide permettra des missions commerciales sous une bannière commune tandis que 2 M$ sont réservés pour un nouveau programme de recherche en partenariat. Des mesures d’appui aux métiers de l’aluminium et à la formation de la main-d’oeuvre figurent aussi à la stratégie.

Pour plus d’informations concernant la Stratégie québécoise de développement de l’aluminium ou pour obtenir les photos présentées lors du lancement, visitez le  www.economie.gouv.qc.ca/aluminium.

Lire le communiqué de presse

Lire aussi :